Démarrer un aquarium

L'installation est un moment très important et il faut respecter certaines règles pour que tout ce passe bien.

Choix de l'emplacement de l'aquarium

Il faut choisir un emplacement à l'abri de la lumière du jour. C'est primordial, sinon l'aquarium sera envahi d'algues. Il faut donc trouver un endroit le plus possible éloigné des fenêtres. Une fois l'emplacement choisi, il faut caler et mettre de niveau le meuble qui va servir de support. Si cette étape est oubliée, les risques sont grands que l'aquarium se déforme et finisse par casser. De plus, cette opération ne sera plus faisable une fois l'aquarium mis en eau. Il faut donc commencer par là ! Une fois le meuble mis de niveau, on placera dessus une plaque de polystyrène d'environ 1 cm pour protéger le bac des vibrations.

La mise en place des décors

Une fois l'aquarium installé, la mise en place du décor peut commencer. D'abord, étalez la couche de sol nutritif. Il faut bien suivre les instructions du sol nutritif que vous avez acheté : certains doivent être humidifiés, d'autres non, tassés ou non... Certains aquariophiles placent un filet entre le sol nutritif et le sable pour éviter que le premier ne remonte. Je ne l'ai pas fait car si le sable est suffisamment fin et en couche d'au moins 5 cm, c'est inutile. Le sable préalablement rincé soigneusement, peut ensuite être mis en place. Pour des raisons esthétiques, on peut faire une pente montante entre l'avant et l'arrière du bac. : plus de sable à l'arrière et pente descendant progressivement jusqu'à l'avant.

Les pierres, souches et autres décors peuvent alors trouver une place. Pour finir, les plantes sont installées.

Il faut veiller à ne pas trop les serrer, pour leur laisser de l'espace pour se développer. De même, il ne faut pas trop les enfoncer dans le sable, sous peine de les faire pourrir. Il faut maintenant installer les appareils électriques : chauffage, bulleur (si le bac est peu ou pas planté uniquement) et filtre externe, sans les brancher pour l'instant.

La mise en eau

L'aquarium est maintenant prêt à être rempli. Cette étape doit être faite avec délicatesse, sous peine de détruire tout le travail fait précédemment.

On remplira donc avec un récipent, en plaçant sur le sable une assiette ou un bol, afin d'éviter de faire des trous dans le sable.

Ca y est ! L'aquarium est prêt à fonctionner, on peut maintenant brancher les appareils électriques : filtre, chauffage et éclairage notamment.

Patience de rigueur durant 3 à 4 semaines

L'aquarium est rempli, il faut maintenant attendre que le cycle de l'azote se mettre en route. Ce cycle va transformer l'ammoniaque en nitrites et les nitrites en nitrates. Ammoniaque et nitrites sont mortels pour les poissons. C'est pourquoi il est impératif d'attendre 3 à 4 semaines, même si au démarrage on a mis des bactéries dénitrifiantes. Mettre des bactéries est facultatif, on peut juste mettre quelques paillettes de nourriture pour que le cycle s'amorce. Je pense cependant qu'il est préférable d'en introduire au démarrage.

Les 3 à 4 semaines sont écoulées, il faut alors faire des tests de l'eau pour connaître le PH, la dureté et vérifier qu'il n'y a plus de nitrites. Si tous les tests sont bons (un magasin spécialisé peut les pratiquer), les premiers poissons peuvent être introduits. Sinon, il faut encore attendre ! De même il faut introduire les poissons très progressivement : si l'on met tous les poissons en une seul fois, il y a de grandes chances pour qu'un pic de nitrites ait lieu. Les poissons n'y résistent pas... (voir ci-dessous L'introduction des poissons.)

Ne pas surpeupler, réfléchir avant l'achat

Avant d'acheter ses occupants, il faut bien sûr se renseigner sur leurs besoins en température, en espace et en paramètres de l'eau (Ph, dureté.) Bon nombre de poissons ont besoin d'un litrage important : scalaire, discus, loches clown., et ils ne pourront donc pas être acheté à moins de posséder un aquarium d'eau moins 300 litres.

Pour connaître le nombre de poissons qui peuvent être maintenus dans un aquarium, il faut respecter la règle de 1cm de poisson ADULTE, pour 1 litre d'eau. Tenir compte de la taille adulte est très important. Cette règle ne s'applique qu'aux petits poissons. Pour les poissons de plus de 10 cm il faut alors prévoir 50 litres par poissons. (discus scalaire..) De même, il faut tenir compte du nombre de litres réels : un bac vendu pour 250 litres fera en réalité moins (environ 200), une fois le sable et les décors installés.

Enfin, il faut également prendre en considération l'espace de nage des poissons : on ne peuplera pas l'aquarium avec uniquement des poissons de surface ou de milieu. Sinon, ils seront à l'étroit, même si la règle des 1cm par litre est respectée. L'idéal est d'ailleurs de prévoir une marge de sécurité, c'est-à-dire ne pas mettre 100 cm de poissons pour un volume de 100 litres réels. Sinon la moindre reproduction entraînera une surpopulation.

L'introduction des poissons

Elle doit se faire très progressivement pas plus de 3 ou 4 poissons à la fois. En mettant tous les poissons en même temps, le bac risque de se déstabiliser et une montée de nitrites serait alors fatale. Il faut aussi, pour les mêmes raisons les nourrir avec parcimonie

Lors de l'achat des poissons, il faut mettre le sac en plastique du magasin à tremper dans l'aquarium pendant une vingtaine de minutes. La température du sac et celle de l'aquarium s'équilibreront ainsi. Il est préférable d'avoir au préalable éteint les lumières de l'aquarium, pour éviter un stress aux poissons. Ensuite, il faut ouvrir le sac et mettre dedans une petite quantité d'eau de l'aquarium. Cette opération doit être renouvelée toutes les 20 minutes environ, le plus de fois possible. Si cette opération n'est pas faite, les poissons risquent un choc osmotique et décéderont rapidement. Il leur faut le temps de s'habituer aux paramètres de la nouvelle eau.

Au bout d'un minimum de 1 heure, les poissons peuvent être relâchés dans l'aquarium. ATTENTION : il ne faut pas vider l'eau du sac, mais attraper les poissons avec une épuisette et les mettre dans l'aquarium. Cela évite de mettre dans l'eau des germes issus de l'eau du magasin.

Ne pas nourrir les poissons le jour même : le stress subit leur coupe l'appétit. Voila, vous pouvez maintenant profiter de vos nouveaux hôtes ! Attendez encore une dizaine de jours pour en introduire de nouveaux. Visitez les pages prévention des maladies des poissons et entretien de l'aquarium pour le bien être de vos poissons.

© 2005-2011 - REPRODUCTION INTERDITE
Choix de l'emplacement
L'aquarium ne doit pas être placé devant une fenêtre ensoleillée afin d'éviter la prolifération des algues mais aussi la montée en température de l'eau en été.
photo : free_photo - Fotolia.com


Démarrer un aquarium
L'aquarium a été placé dans un recoin de mur afin d'éviter la lumière directe de la fenêtre


Commencer un aquarium
les plantes ont été espacées afin de leur laisser la place pour pousser


Remplissage d'un aquarium
Un récipient a été posé au fond du bac lors de la mise en eau, afin d' éviter de creuser le sol installé.


Mise en route d'un aquarium
Avant toute introduction de poissons il faut vérifier les paramètres de l'eau à l'aide de test en gouttes vendus dans le commerce
photo : Steven Mann - Fotolia.com


Néons noirs
Pour les petits poissons la règle est de 1 cm de poissons par litre d'eau réel (litrage théorique moins 20 % qui correspondent à l'épaisseur du verre et au sable). Ici des néons noirs, j'en possède 10 ce qui équivaut à 40 litres d'eau occupés. Pour ce calcul il faut bien prendre la taille du poisson ADULTE


Discus
Le discus n'est pas concerné par la règle des 1 cm de poisson par litre d'eau. Pour chaque discus il faut compter 50 litres d'eau, sa maintenance est donc réservée aux grands bacs...


Introduire les poissons dans l'aquarium
L'introduction des poissons se fait dans le sac de transport auquel on ajoute progressivement de l'eau de l'aquarium